Accompagnement LPG

Retrouver sa féminité et sa vie active après un cancer du sein

Avec environ 48 000 nouveaux cas chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Actuellement, une femme sur dix* sera concernée au cours de sa vie et atteinte de plus en plus jeune.
Si la prévention, la recherche et les traitements font régulièrement d’énormes progrès, la prise en charge des suites de la chirurgie est encore peu considérée : c’est pourtant le temps de la reconstruction physique et psychologique, dont la réussite est fondamentale pour retrouver sa féminité et une vie active. Le rôle du kinésithérapeute, pourtant méconnu du grand public, est essentiel dans cette étape, et permet aux femmes de se réapproprier progressivement leur corps.
Depuis presque 30 ans, LPG Systems développe des dispositifs médicaux pour traiter de manière naturelle et non agressive le tissu conjonctif à des fins thérapeutiques et esthétiques. Epaulé par un comité scientifique de recherche (Co.S.I.Re) au sein duquel un groupe de travail est dédié à l’oncologie, LPG s’investit quotidiennement aux côtés des kinésithérapeutes pour le mieux-être des femmes touchées par ce fléau. En effet, des protocoles de traitements ont été spécialement développés à travers ses 2 technologies de pointe : CELLU M6® et HUBER® pour faciliter le retour à la vie active des femmes après un cancer du sein.

 

iStock_000010449594_Acc

ENDERMOTHÉRAPIE™ *

* dispensée avec Cellu M6® ou Mobilift M6® Physio

1

Permet une meilleure cicatrisation en optimisant la microcirculation
2

Soulage le lymphœdème grâce à une action drainante 3 fois plus rapide qu’un drainage manuel*
3

Minimise les phénomènes douloureux liés à la cicatrice
4

Intervient sur les problèmes de fibrose liés à la radiothérapie
5

Prévient l’apparition des adhérences et des coques lors de la pose de prothèse
6

Favorise la récupération de la mobilité du membre supérieur
7

Réduit l’état inflammatoire

Comment ?

Des technologies qui prolongent la main du kiné pour faciliter un retour plus rapide à la vie active.

Les traitements LPG® sont pris en charge sur prescription médicale (du chirurgien, du gynécologue ou du médecin généraliste) en précisant sur l’ordonnance : “séance à effectuer par stimulation mécanique type CELLU M6® et/ou sur plateforme oscillante type HUBER®”.

Parlez-en avec votre médecin !

Le traitement en images

3-machines-LPG2

HUBER®

 

1

Permet de reprendre un travail musculaire précoce

2

Diminue l’apparition des capsulites rétractiles de l’épaule après exérèse ganglionnaire
3

Lutte contre la mauvaise posture de protection post-opératoire
4

Travaille la coordination des deux bras
5

Redonne de l’amplitude à l’épaule et au thorax
6

Aide la femme à se réapproprier son corps
7

Permet de reprendre l’activité physique, vivement recommandée pour minimiser les risques de récidives

Pourquoi ?

Médecins et kinésithérapeutes témoignent de l’intêret de l’accompagnement LPG

Laurence Vidal, Kinésithérapeute à St Orens (31)

Dr Bourgeois, Chirurgien Sénologue, clinique Hartmann

Professeur Pierre Lèguevaque

Chef de service Chirurgie IUCT – Oncopole à Toulouse

« Notre travail à nous, cancérologues et chirurgiens, était au départ d’enlever la tumeur mais une vraie partie de notre mission maintenant est la réhabilitation. Il faut réinsérer les gens dans une vie normale, que ce soit sportive, sociale, ou professionnelle. En s’appuyant sur les compétences du kiné, CELLU M6® et HUBER® sont des techniques intéressantes justement pour aider à la réinsertion. »

Dr Jauffret, Médecin esthétique à Marseille

Dr Bernard Flipo

 Chirurgien sénologue à La Polyclinique St George Nice

« Redonner une qualité de vie à notre patiente était la touche ultime de notre métier. Si nous sommes là pour les accompagner dans les moments difficiles, voire traumatisants parfois, établir un binôme avec le kiné nous permet un suivi de qualité et une diminution de la période post-op qui peut s’étaler de 6 semaines à 5 ans. Un retour à la vie normale c’est une victoire pour la patiente et pour l’équipe médicale qui la suit. D’autant plus que, bien sûr qu’on guérit d’un cancer du sein et heureusement ! D’où l’importance de renouer rapidement avec une vie épanouie sans douleur, avec un minimum de séquelles visibles et un moral d’acier. »

Emmanuelle Juge, kinésithérapeute

Séance de kiné de Félicité, patiente de Christelle Roux

Séance de kiné de Valérie, patiente de Christelle Roux

Séance de kiné de Françoise, patiente de Franck Dubois

La séance de kiné de Marie France après une radiothérapie

Dr Mouremble, Chirurgien Sénologue et Gynécologue à Marseille

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités. Plus d'informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close