Dr. D. BOURGEOIS revient sur l’importance des soins kiné post-chirurgie

Dr. D. BOURGEOIS revient sur l’importance des soins kiné post-chirurgie

Depuis 20 ans, nous n’avons eu de cesse de diminuer les séquelles de la chirurgie du cancer du sein : réduction du nombre de mastectomie grâce aux indications de chimiothérapie première mais aussi grâce au progrès de la chirurgie oncoplastique, arrivée de la chirurgie reconstructrice avec de nombreuses techniques allant des implants aux reconstruction autologue, limitation des gestes ganglionnaires axillaires avec la technique sentinelle. Mais malgré ces techniques toujours plus performantes, les gestes de kinésithérapie restent essentiels. Essentiels dans les traitements des séquelles (douleurs post-opératoires, lymphœdème ou autres) mais aussi dans l’amélioration des résultats esthétiques face à une chirurgie conservatrice ou face à une mastectomie.

Les soins endermologie avec le Cellu M6 Alliance sont nécessaires afin d’améliorer la qualité et la souplesse d’une cicatrice mais sont aussi un temps indispensable à la préparation d’une reconstruction mammaire. Rendre plus souple et plus mobile une cicatrice de mastectomie même après une radiothérapie, c’est faciliter la chirurgie reconstructrice quelle qu’en soit la technique.
Une étroite collaboration entre les équipes chirurgicales et les kinésithérapeutes spécialisés est indispensable pour un meilleur résultat esthétique et fonctionnel.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités. Plus d'informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close